Accueil‎ > ‎Annonces‎ > ‎

Plus de 70 ha protégés pour la biodiversité grâce au troisième don d’une propriétaire de Bolton-Est

publié le 16 févr. 2018 à 18:02 par Jacques Sztuke   [ mis à jour : 16 févr. 2018 à 18:52 ]
Françoise Bricault CVS, Mélanie Lélièvre ACA, Ann Pâquet, Donatrice, Marie-Josée Auclair ACA, Joan Westland Eby Mairesse Bolton-Est, Kevin Webb Open Space Institute, L'Honorable Denis Paradis

Bolton-Est, le vendredi 16 février 2018 – Les organismes Conservation des vallons de la Serpentine (CVS) et Corridor appalachien sont heureux d’annoncer la protection à perpétuité de 70 ha à Bolton-Est. Cette nouvelle aire protégée constitue le troisième don écologique de madame Ann Pâquet et l’organisme CVS en sera l’unique propriétaire. Au fil du temps, madame Pâquet a tissé de véritables liens de confiance avec les organismes de conservation locaux, ce qui lui a permis de protéger un total de 80,6 ha dans un secteur de grande valeur écologique. Madame Pâquet a déclaré : « C’est parce que toutes ces personnes m’ont inspiré confiance qu’au fil des ans, j’ai développé un grand intérêt pour la nature et que maintenant, je cède ces 70 hectares à CVS pour qu’ils soient protégés à perpétuité. » Pour sa part, Gilles Gagnon, vice-président, communications pour CVS a expliqué que « c’est un grand privilège d’avoir collaboré avec madame Pâquet au cours des 10 dernières années pour protéger la biodiversité de ses terres. Nous lui en sommes très reconnaissants. Cette nouvelle aire protégée comporte de nombreux éléments d’intérêt écologique et porte à 340 ha (850 acres) le réseau d’aires protégées par CVS ».

Un don qui assure la connectivité
Corridor appalachien et CVS remercient chaleureusement madame Pâquet pour ce don dans un secteur prisé et névralgique. « Il s’agit d’un don d’une valeur inestimable qui s’inscrit parfaitement dans notre stratégie de conservation. Par son emplacement, il contribue aux efforts de connectivité déployés pour protéger la faune dans le corridor des montagnes Vertes, du Vermont au Québec. Nous espérons que la confiance témoignée avec ce troisième don inspirera d’autres donateurs potentiels et générera d’autres projets », a fait savoir Mélanie Lelièvre, directrice générale de Corridor appalachien. Le terrain se situe entre le mont Orford et le mont Place où la faune circule abondamment. La protection de cette propriété assurera le maintien d’habitats de qualité pour diverses espèces représentatives de la région naturelle, dont la salamandre sombre du Nord, susceptible d'être désignée espèce menacée ou vulnérable en vertu de la Loi sur les espèces menacées ou vulnérables (LEMV) du Québec.

Une propriétaire qui fait toute la différence
Rappelons que c’est notamment grâce à madame Paquet que tout a commencé en matière de conservation dans le secteur du mont Chagnon. En effet, la généreuse propriétaire a fait un premier don de terrain en 2009, ce qui allait constituer le premier fonds dominant du groupe de conservation local (CVS). À partir de ce premier don, l’organisme CVS a pu réaliser de nombreuses autres transactions de conservation par  le biais de servitudes de conservation.

« Au nom de ma collègue, Catherine McKenna, je félicite Conservation des vallons de la Serpentine, Corridor appalachien et leurs partenaires pour la conservation de 70 hectares d’habitat important à Bolton-Est. Par l’intermédiaire du Programme de conservation des zones naturelles et du Programme de dons écologiques, notre gouvernement travaille avec des partenaires afin de protéger et conserver les espèces en péril et de préserver la biodiversité du Canada pour les générations à venir », a déclaré l’honorable Denis Paradis, député de Brome-Missisquoi.Corridor appalachien et CVS remercient les partenaires financiers : Environnement et Changement climatique Canada par l’entremise du Programme de conservation des zones naturelles, Conservation de la Nature Canada, US Fish and Wildlife Service, Open Space Institute, Fondation de la faune du Québec, Fondation Echo,  le ministère de l’Environnement, du développement durable et de la lutte aux Changements Climatiques du Québec et la municipalité de Bolton-Est.  De plus, une partie de ce projet a fait l’objet d’un don à CVS dans le cadre du Programme des dons écologiques du Gouvernement du Canada, lequel procure des avantages fiscaux bonifiés aux particuliers et aux entreprises qui donnent des terres écologiquement vulnérables. 

Comments